Cette Pavot Deer&Doe est tellement féminine et parfaitement bien dessinée que l'addiction était inévitable... C'est une addiction saine me direz-vous...

 

PAVOT__4_

 

Il s'agit de ma deuxième Pavot,

Ben voui, j'ai planté la première ... voulu faire trop vite sur un velours élasthane, pas dû prendre les bonnes marges de coutures, doublure ratée... bref, un plantage où l'on se dit que ça y est, c'est fini on ne nous y reprendra plus, qu'on arrête tout et qu'on décroche pour de bon... qu'on est trop nullos...

Et puis, l'opium couturesque reprend le dessus et l'appel de la surjeteuse nous aiguillonne à nouveau le cerveau et les doigts...


Cette fois j'ai pris mon temps, pris et repris les mesures pour ne pas me rater, cousu, décousu, recousu, redécousu, rerecousu pour que ça tombe nickel et miracle, LA Pavot tombe bien et sied à mon anatomie ... Imaginez le soulagement...

Je l'ai réalisée en 36 dans un velours ras bleu marine élasthane et peux encore la fermer avec mes six mois de grossesse; ça tiraille un brin mais bon, ça passe, ça musse, ça tient. Les empiècements poitrines seront à diminuer un chouillat pour la prochaine Pavot , je trouve que c'est un peu large à ce niveau.

Je n'ai fait aucune modification, hormis un passepoil sur le col et la taille.

Pour faire plus propre, malgré le premier échec,  j'ai retenté une doublure. Pour faire cette doublure, je n'ai pas utilisé les tutos du net mais pris les explications du trench Philémon de Citronille. Je l'ai entièrement fixée à la main à points invisibles pour éviter tout tiraillement et tout ratage intempesif.


Velours ras: Coco la girafe; passepoil et biais: La boutique de Gaspard; doublure rose à pois : marché Dreyfus; boutons: Eurodif.

 

pavot___1_

 

pavot___2_

 

PAVOT__2_

 

PAVOT__1_

 

PAVOT__3_